Accueil  >  Documents  >  La détection des neutrons  >  Détecteurs intégrateurs

Détecteurs intégrateurs

A la différence d'un compteur, un détecteur intégrateur ne donne pas un signal à l'arrivée de chaque neutron à sa surface mais accumule les évènements et, au bout d'un certain temps, restitue leur somme cumulée. Ils offrent souvent une bonne résolution spatiale ce qui en fait des capteurs de choix pour l'imagerie au neutrons.

Depuis les débuts de l'ILL, l'évolution s'est faite en trois étapes. D'abord la détection photographique fort peu pratique et difficile à utiliser de façon quantitative, puis les plaques images (1992) bien plus efficaces et enfin les capteurs CCD bien plus rapides car on s'affranchit des opérations de lecture et d'effacement (2006).

Début           Précédent <--> Suivant

Dernière mise à jour: 14 December 2021