Accueil  >  Documents  >  2015- Environnement échantillon

2015- Environnement échantillon

1970-1990, l'environnement échantillon à l'ILL

par Alain Filhol et Eddy Lelièvre-Berna

L'ILL doit son incontestable succès à la conjonction de plusieurs facteurs favorables. En premier lieu il y a son réacteur à haut flux de neutrons, unique en son genre et inégalé depuis 1972; puis il y a l'utilisation massive de guides de neutrons pour les faisceaux qui ont permis de porter le nombre de spectromètres d'une dizaine à presque cinquante. Mais cela n'aurait sans doute pas suffi, ce qui a rendu l'ILL très attractif pour les scientifiques du monde entier c'est qu'il a très tôt fait de gros efforts pour offrir des dispositifs d'environnement échantillon performants, c'est-à-dire la possibilité de refroidir, chauffer, comprimer leurs échantillons, de leur appliquer des champs magnétiques ou électriques, etc., et cela de façon aussi simple et fiable que possible. Mais tout ceci ne s'est pas fait en un jour ...

Le document qui suit est une compilation des rapports annuels de l'ILL de 1970 à 1990 et des témoignages de quelques acteurs majeurs dans ce domaine. Il se concentre donc sur la période la plus ancienne pour laquelle, malheureusement, les documents sont rares.

Comme le fait remarquer Henri Godfrin (CNRS) :

L'interaction entre l'ILL, le CNRS et Garching a été extrêmement forte dès le début, aussi bien pour la cryogénie, les fours et les cellules de pression, et c'est la clé des brillantes réussites dans ce domaine.

Il ne faut évidemment pas négliger celles avec le CEA et d'autres laboratoires.

Basses températures

Hautes températures

Hautes pressions

Champs intenses

L'organisation ILL

Selon Klaus Gobrecht :

La cryogénie faisait d’abord partie du département réacteur. Assez vite, une suite de salles a été construite contre le flanc est du hall des guides (ILL7) pour réunir en un seul endroit les diverses techniques de l’environnement des échantillons (cryogénie, fours, hautes pressions, champs magnétiques et vide). Un service “Environnement des échantillons” a été créé [par Mossbauer] et détaché du Département Réacteur, rattaché d'abord au département “Instruments” (J.-C. Faudou), puis à EDEX (D. Wheeler).
Dominique Brochier et moi nous partagions le travail, lui plutôt le froid et les champs magnétiques, moi les hautes pressions et le vide. R. Serve était responsable des fours.

Ils ont contribué à ces pages

Basses températures (dates d'activité à l'ILL)

  • Alain Benoît - physicien au CNRS/CRTBT
  • Jacques Bossy (1990-1992, 1994-1997) - responsable de IN8, physicien au CNRS/Institut Néel.
  • Jean-Louis Bret - ingénieur CNRS/CRTBT
  • Dominique Brochier (1971-1995) - Thèse au CNRS/CRTBT. Premier chef du service Cryogénie, puis du service Environnement Echantillon.
  • Paul Dagleish (1975-2005) - technicien de manip, puis responsable des contrôleurs de température et de la thermométrie.
  • Henri Godfrin (1985-1989), responsable du spectromètre IN10 puis de IN12, physicien au CNRS/Institut Néel.
  • Anton Heidemann (1975-2002) - physicien à l'ILL puis chef de EDEX
  • Jacques Loppe - (1969-2007) - mécanique
  • Michel Mourrat - (1970-1994) - technicien de manip, responsable de la sous-traitance mécanique, responsable du hall d'essai
  • Karl (Charlie) Neumaier (1968-1969) - thésard ILL et physicien à Garching
  • Serge Pujol (1971-2006) - technicien, puis ingénieur (1994). Deviendra chef du service Environnement Echantillon.
  • Jean-Louis Ragazzoni (1971-2007) - technicien responsable des cryostats à dilution
  • Reinhard Scherm (1994-1997) - physicien à l'ILL puis directeur
  • Claude Zeyen - physicien à l'ILL puis chef de la division Branche Développement (1993-1998) comprenant le service Environnement Echantillon

Hautes températures (dates d'activité à l'ILL)

  • Pierre Aldebert (1975-1979) - thésard ILL
  • Pierre Andant (1970-2003) - technicien
  • Jean Blétry (1970-1976) - physicien ILL, puis CNRS et St Gobain recherche
  • Pierre Chieux (1972-1994) - physicien ILL
  • Paul Martin (1982-2016) - technicien puis ingénieur ILL
  • Claude Sénillou - technicien ENSEEG
  • Raymond Serve (1972-1988) - technicien en cryogénie puis responsable des fours

Hautes pressions (dates d'activité à l'ILL)

  • Klaus Gobrecht (1975-1995) - Thèse au CNRS/CRTBT en 1968
  • Werner Kuhs (1981-1987) - Co-responsable puis responsable D9, puis Univ. de Karlsruhe, Université de Göttingen.
  • Jean Paureau - Ingénieur CNRS/SMCI jusque fin 1979
  • Roger Pynn (1975-1987) - physicien ILL, Division Dir. Los Alamos, U. Santa Barbara/MRL

Champs forts (dates d'activité à l'ILL)

  • Jacques Schweizer - physicien CEA-CENG/DN, responsable de D5. Bien qu'il n'ait jamais été embauché par l'ILL, ce dernier lui a offert une année sabbatique à Gatchina en reconnaissance de son travail.
  • Peter Suttling (1977-) - technicien ILL, toujours en activité en 2015.
  • Christian Vettier - (1971-1974) thésard ILL, (1978-1990) physicien, (1999-2007) Directeur Scientifique de l'ILL après un passage par l'ESRF.

Et aussi

  • Christian Brisse qui a corrigé l'essentiel des innombrables fautes d'orthographe de l'auteur et toutes sortes d'autres bêtises.
  • Le bureau paie qui a fourni une partie des dates ci-dessus
  • et si j'ai oublié quelqu'un c'est juste la faute à mon grand âge !

Témoignages ou documents ? N'hésitez pas à contribuer via <filhol(at)ill.eu>

Dernière mise à jour: 25 February 2021